danseuse-7

La même oeuvre photographiée avec deux lumières différentes. Les volumes changent. L’expression perd un peu de sa sérénité. La photo est un moyen de montrer une information très limitée de la réalité. On a la notion d’exactitude, de fidélité des images, mais notre perception visuelle du monde inclut le temps, donc le mouvement, le changement d’angle, la profondeur. Le problème n’est pas la nature bidimensionnelle d’une image. Notre cerveau est capable de reconstruire les trois dimensions à partir d’images plates en mouvement. Si on ferme un oeil, on ne perd pas les trois dimensions, et ce grâce au mouvement. En fait, notre cerveau construit les trois dimensions à partir d’images plates. Il reçoit deux images plates en même temps, ce qui lui permet de percevoir la profondeur. Si on ferme un oeil, il suffit d’un léger déplacement de la tête pour avoir une deuxième image et ainsi reconstruire la profondeur. Le cinéma l’a compris : si on enregistre la même scène avec deux objectifs, avec deux images (donc deux perceptions plates), on obtient la 3D. Le temps apporte la possibilité de percevoir plusieurs images. Une vidéo est une série d’images. Une sculpture n’est pas perçue en trois dimensions à cause de sa nature tridimensionnelle, mais à cause de notre possibilité de la regarder sous plusieurs angles. Autrement, une personne qui n’aurait qu’un seul oeil ne pourrait pas percevoir son caractère tridimensionnel. Fermez un oeil et vous ne confondrez pas Le Penseur de Rodin avec un tableau.

Un tableau garde la même information essentielle même si on se déplace d’un côté à l’autre d’une pièce, ce qui donne lieu au phénomène de se sentir tout le temps observé par un portrait comme celui de la Joconde. Une sculpture est différente à chaque changement d’angle de vue. Pour sculpter, il est essentiel de tourner tout le temps la pièce ou de se déplacer autour d’elle pour réussir chaque angle. Cela veut dire qu’un sculpteur travaille avec une série d’images. Une série infinie. Il travaille avec le temps. Le temps et la matière.