Couleur, texture et mouvement

La couleur me manque. Depuis que je me consacre à la sculpture, je travaille exclusivement avec la lumière et l’ombre, en éliminant la couleur. Depuis des années je ne touche plus à mes huiles. Mes pinceaux attendent sous la poussière devant une toile commencée il y a trois ans et qui est restée à l’étape de l’ébauche en noir et blanc, le fusain sur la toile. Chaque décembre je renouvelle les voeux de Nouvel An de reprendre la peinture…  et chaque année ils restent stériles. Je ne trouve pas le temps : il me faudrait m’isoler pendant des jours pour me déconnecter du monde (un peu plus) et ainsi entrer dans l’état nécessaire pour travailler en deux dimensions avec des couleurs. Au fond, je crois que j’ai choisi la sculpture et que j’ai abandonné la peinture (après m’y être consacré pendant deux décennies). Un jour je reprendrai mes pinceaux…

En attendant, je m’extasie devant les couleurs de cet automne prolongé dans l’hiver. Regarder ces verts chrome à côté des couleurs de rouille des feuilles des vignes me provoque une envie forte de peindre. Les rangées de sarments hachent les surfaces velouteuses des collines.  Tout cela sous un ciel vibrant, d’une texture intense. Voilà pour la couleur et la texture. Pour le mouvement, je remets une image de ma chienne malheureuse en train de souffrir dans le froid… Je plaisante : elle exulte de courir dans la campagne dans le temps doux et limpide de ces derniers jours.

4 commentaires sur “Couleur, texture et mouvement

Ajouter un commentaire

  1. Ne te fais pas de souci ; tu reprendras tout doucement la peinture. Tu desssines de toute façon non ? L’esprit reste en repos ; le pauvre on lui en demande tellement !!! De toute manière il est difficile de faire tout à la fois. J’ai aussi laissé la peinture il y a une dizaine d’année pour me tourner vers la poterie et plus tard la sculpture. J’ai toujours du bonheur a dessiner des modèles vivants. Ce qui n’est pas si mal quand même, non ?
    Le jour où l’envie pressante se fera ressentir tu reviendras à tes premières amours c’est certain.
    Je vous souhaite à tous les deux (3) de très belles fêtes de fin d’année et vous embrasse très fort.

    Aimé par 1 personne

  2. super texte mais pas de souci, on est nombreux à s’éparpiller dans diverses disciplines et alors il faut bien qu’une souffre au détriment de l’autre Puis, il y le système roue et on revient souvent et plus fort vers ses anciens « amours » Je vous souhaite de bonnes fêtes, régal des yeux et des papilles et une bonne compagnie Ce sont là des éléments importants de plaisirs

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :