Nouveau buste en bronze de Houellebecq

Après l’émerveillement inévitable devant les tonalités orange du métal liquide à la Fonderie de Bronze Lauragaise, le ciel semblait fondre le soir presque tropical de notre planète réchauffée. L’ambiance toujours agréable de la fonderie et ma tranquillité retrouvée depuis la semaine dernière m’ont permis de bien profiter du temps passé à retoucher la cire du buste de Houellebecq, le deuxième bronze en processus (le No 2/8). J’avais peur de lui trouver des défauts au moment de le redécouvrir après des mois sans l’avoir vu, ce qui m’arrive parfois quand j’observe mes pièces anciennes. C’est un phénomène commun : quand on travaille pendant des jours et des jours « le nez dans le guidon » sur une pièce, on finit par fabriquer mentalement une image de la pièce. A la fin, on la voit « parfaite ». Mais il suffit de ne plus l’observer pendant quelque temps pour qu’elle apparaisse devant nous avec tous ses défauts bien évidents. Une méthode pour casser cette fabrication artificielle dans notre cerveau est de regarder l’œuvre sur un miroir (inverser l’image) ou sur un petit écran (changer le format). Notre cerveau n’a pas le temps de fabriquer une image fausse. Il doit accepter que la sculpture ne soit pas du tout ce qu’on s’était forcé à croire.

Ce n’était pas le cas : je l’ai trouvé comme je l’imaginais. La force de ce visage sincère d’un homme qui s’est laissé vivre la décadence de notre société dans sa propre chair était intacte. Je ne me vante pas d’une création d’une force quelconque. C’est Michel Houellebecq qui a « sculpté » ce visage, pas moi. Et il est magnifique. Je ne suis qu’un interprète. J’essaie d’attraper la beauté là où elle se trouve déjà. J’insiste souvent sur l’importance du travail du modèle. Si son visage dégage une force particulière, c’est non seulement l’œuvre de la nature, mais aussi celle de la personne qui a accumulé des expériences marquantes (c’est le cas de le dire). Les traces de leur vécu sont visibles. J’en parlerai souvent. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :