Transmission

arriere-petite-fille-zola

Ce soir nous avons eu le plaisir de rencontrer Brigitte Émile-Zola, l’arrière-petite-fille de l’écrivain. Elle est venue présenter les livres publiant les lettres que Zola a écrites à Jeanne Rozerot, la femme qu’il aimait, mère de ses deux enfants, et à son épouse Alexandrine, à l’époque de l’affaire Dreyfus. Plaisir parce que la vie de cet auteur dont j’ai toujours admiré le courage à défendre une cause difficile et dangereuse (ce qui semble l’avoir tué à la fin), à une époque où il aurait été plus facile de simplement laisser faire comme la plupart des gens, la vie donc de cet auteur si important dans l’histoire de la littérature, ou simplement dans l’Histoire tout court, est devenue plus proche, plus réelle. Le fait que son fils, Jacques Émile-Zola, soit l’homme qui a élevé la femme avec qui nous avons discuté, ramène dans le présent et dans notre univers actuel l’auteur qui jusqu’à hier était pour moi un personnage historique enfermé dans les livres.

buste-zola-par-lartigue

Je suis en train de réaliser le buste d’Émile Zola pour saluer le courage d’un homme qui a cru en la justice. Notre époque a besoin de ce courage. Et d’une nouvelle confiance dans nos institutions.

Pour en savoir plus :

http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20080522.BIB1369/les-zola.html

Les deux ouvrages épistolaires ont été établis par Brigitte Émile-Zola et Alain Pagès, professeur de littérature à l’université de la Sorbonne-Nouvelle, et auteur de plusieurs ouvrages sur le grand écrivain:

http://www.lepoint.fr/culture/alain-pages-depoussiere-zola-01-07-2014-1842161_3.php

Les livres :

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Blanche/Lettres-a-Alexandrine

http://www.cahiers-naturalistes.com/lettres_a_jeanne_rozerot.html

La rencontre était organisée par le Prix du Jeune Écrivain.

4 commentaires sur “Transmission

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour Gérard, je comprends ton émotion de rencontrer cette dame. C’est un rapprochement intime par cette personne avec Emile Zola, qui tout à coup te parait là tout prêt un homme comme les autres, au milieu de sa famille.
    C’est une autre dimension.
    Comme tu le signales concernant l’affaire Dreyfus, il était courageux et il a réussi
    A tout à l’heure à l’atelier
    Bises à vous deux

    Aimé par 2 people

  2. « Étienne l’avait saisie et l’emportait. D’ailleurs, il était grand temps, ils montèrent dans la cheminée, trempés jusqu’aux épaules. Lui, devait l’aider, car elle n’avait plus la force de s’accrocher aux bois. A trois reprises, il crut qu’elle lui échappait, qu’elle retombait dans la mer profonde, dont la marée grondait derrière eux. Cependant, ils purent respirer quelques minutes, quand ils eurent rencontré la première voie, libre encore. L’eau reparut, il fallut se hisser de nouveau. Et, durant des heures, cette montée continua, la crue les chassait de voie en voie, les obligeait à s’élever toujours. Dans la sixième, un répit les enfiévra d’espoir, il leur semblait que le niveau demeurait stationnaire. Mais une hausse plus forte se déclara, ils durent grimper à la septième, puis à la huitième. Une seule restait, et quand ils y furent, ils regardèrent anxieusement chaque centimètre que l’eau gagnait. Si elle ne s’arrêtait pas, ils allaient donc mourir, comme le vieux cheval, écrasés contre le toit, la gorge emplie par le flot ? » Emile Zola, « Germinal », 1885

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :