L’aigle noir

« De son bec, il a touché ma joue
Dans ma main, il a glissé son cou
C’est alors que je l’ai reconnu
Surgissant du passé
Il m’était revenu

Dis l’oiseau, O dis, emmène-moi
Retournons au pays d’autrefois
Comme avant, dans mes rêves d’enfant
Pour cueillir en tremblant
Des étoiles, des étoiles »
Paroles de L’aigle noir, de Barbara.
Le buste a été cuit à côté de celui de Florence Aubenas, dont je parlerai dans un prochain article.

3 commentaires sur “L’aigle noir

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour Gérard,
    Le texte de la chanson de Barbara l’aigle noir est touchant même pour moi, dérangeant, en effet, elle a été victime d’inceste par son père, froid dans le dos. C’est bien que tu rendes hommage à son talent.
    Bises Evelyne

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :