« De son bec, il a touché ma joue
Dans ma main, il a glissé son cou
C’est alors que je l’ai reconnu
Surgissant du passé
Il m’était revenu

Dis l’oiseau, O dis, emmène-moi
Retournons au pays d’autrefois
Comme avant, dans mes rêves d’enfant
Pour cueillir en tremblant
Des étoiles, des étoiles »
Paroles de L’aigle noir, de Barbara.
Le buste a été cuit à côté de celui de Florence Aubenas, dont je parlerai dans un prochain article.