fille-a-loiseau-sans-loiseau

L’immense châtaignier sans feuilles se devine dans le noir illuminé par les étoiles à contrejour. Orion est là. Magnifique, avec son épée attachée à sa ceinture. Bételgeuse, l’étoile qui marque son épaule gauche, est rouge. Rigel, celle qui représente son genou gauche, plutôt bleue. On dirait qu’il pose ses pieds sur les branches de l’arbre. Curieux pour une constellation d’avoir les pieds ancrés sur terre (et la tête dans les étoiles). Il est cinq heures. J’aime bien me lever tôt pour travailler.

Orion me semble plus près de l’horizon que d’habitude. Je cherche sur Internet «changement d’heure» et je comprends : je me suis réveillé en réalité à 6h du matin de l’heure d’été. Cette nuit on est passé à l’heure d’hiver. Les appareils (ordinateurs, tablettes, téléphones…) font automatiquement ce petit changement et toute une masse de gens, des millions de personnes, se lèvent plus tard juste un peu étonnés d’avoir dormi une heure de plus. D’ailleurs, on est dimanche. Grasse matinée pour certains.

Le café dans une bouteille Thermos et une petite promenade dans la campagne avec notre chienne et, après, les mains dans la glaise, au retour. Observer le soleil se lever et illuminer les Pyrénées dans un air si limpide est toujours délicieux. Bon dimanche !