L’automne à l’atelier

 

Le rouge de ces feuilles m’a frappé ce matin quand je suis sorti fumer un cigare à côté de la rivière, accompagné d’Isis. Journée grise, idéale pour travailler. Aujourd’hui je sculpterai le buste de Barbara, en essayant d’imprimer sa beauté tragique. Elle fera contraste avec ce buste de Rodin qui dégage la force brute d’un monstre créateur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :